« 660.4.7p135 | | 603.2_1942p42 »

648.5

Dans son opulente résidence, un seigneur reçoit des convives autour de sa table, où discussion, vin et nourriture sont à l'honneur. / In a sumptuous residence, a seigneur entertains guests at his table, where the conversation, wine and food are sure to be excellent.

Un souper chez un seigneur canadien, non daté

dans Philippe Aubert de Gaspé, Les Anciens canadiens, 1925
Musée de la civilisation, bibliothèque du Séminaire de Québec, 648.5

Un souper chez un seigneur canadien

« Le menu du repas était composé d'un excellent potage [...] d'un pâté froid, appelé pâté de Pâques [...]. Ce pâté, qu'aurait envié Brillat-Savarin, était composé d'une dinde, de deux poulets, de deux perdrix, de deux pigeons, du râble et des cuisses de deux lièvres : le tout recouvert de bardes de lard gras. [...] De gros oignons, introduits ça et là, et de fines épices, complétaient le tout [...] la croûte du dessous, qui recouvrait encore de trois pouces les flancs du monstre culinaire n'avait pas moins d'un pouce d'épaisseur. Cette croûte même, imprégnée du jus de toutes ces viandes, était une partie délicieuse de ce mets unique. »

Le festin

« Lorsque monsieur le Gouverneur et madame la Gouvernante feront l'honneur à quelque particulier d'aller manger chez lui, il est à propos que ce soit pour y dîner et non pour souper, afin de retrancher par là les longues veilles, les passe-temps dangereux, et les autres suites fâcheuses qui ont coutume d'arriver des festins et des assemblées de nuit. »