« 441.1p93 | | 365.7 »

429.6p457

Un curé célèbre le mariage de deux époux à l'intérieur d'une église. Quelques invités assistent à la cérémonie. / A parish priest celebrates the wedding of a couple inside a church. A few guests are in attendance.

Le mariage de Lucien, non daté

dans Paul Saunière, Monseigneur, non daté
Musée de la civilisation, bibliothèque du Séminaire de Québec, 429.6

Le mariage

On accorde beaucoup d'importance au mariage et aux naissances en Nouvelle-France, et la loi tend à les favoriser par des privilèges. La législation coloniale accepte d'emblée d'ailleurs qu'une jeune fille de quatorze ans épouse un jeune homme de seize ans. Et pour cause, jeunes et en santé, ces derniers ont la possibilité d'être fertile plus longtemps et d'accroître la population territoriale. Des faveurs sont donc données aux pères qui acceptent de marier leurs enfants en bas âge, et des présents de la part du roi sont offerts aux familles de dix enfants et plus. En revanche, des pénalités sont données aux hommes qui refusent de se marier, telle que l'interdiction d'aller à la chasse et de faire la traite des fourrures.