« 588.6.6, v.1 | | krieghoff »

M-142

Assis à sa table, le seigneur reçoit les redevances de ses censitaires pendant qu'un secrétaire tient à jour le registre. / Sitting at a table, a seigneur receives dues from his censitaires, while a secretary keeps records of these transactions.

Seigneurial Dues, non daté

C.W. Jefferys
dans Morden H. Long, A History of the Canadian People, 1942
Musée de la civilisation, bibliothèque du Séminaire de Québec, M-142

La fête de la Saint-Michel

« Une vieille coutume française voulait que la Saint-Michel fût consacrée aux affaires. Nos ancêtres de la vallée du Saint-Laurent, lors de la signature de contrats ou d'actes notariés, ont conservé cette date du 29 septembre comme échéance pour le remboursement des dettes ou le paiement des intérêts. Tout autre compte rendu se faisait traditionnellement à la Saint-Michel.

Ainsi, le seigneur attendait ce jour pour prendre connaissance de la rentabilité du moulin à farine. Le meunier se rendait au manoir pour remettre le bilan de l'entreprise et le relevé complet des moutures. Les administrateurs des grandes seigneuries, souvent gérées par les communautés religieuses, accordaient à cette journée une très grande importance. On analysait alors les performances de chacune et on n'hésitait pas à en informer le meunier, car la comparaison, croyait-on, génère l'émulation. »

Francine Leboeuf, Echos d'antan, Editions Paulines, 1991.